mercredi 21 octobre 2009

Je suis

Demain tout ira mieux tu verras, demain tout ira mieux.
Sauf que demain c'est loin.

jeudi 8 octobre 2009

Une histoire de rabbin

C'est bien, j'arrive à faire des rêves qui n'ont absolument rien à voir avec la réalité de ma vie, même quand celle-ci est assez préoccupante.
Donc cette nuit je me suis échappé au pays des juifs, j'ai glissé successivement à travers plusieurs rêves et dans tous, il y avait un juif comme personnage principal.
Dans le dernier, j'avais le sentiment d'être au Brésil (vu que la mer était à ma droite -donc à l'ouest-). J'étais sur la plage, dans une grotte avec pleins de Bibelots à l'intérieur + un rabbin avec la kippa et des bouclettes.
C'était aussi un chef de gang si mes souvenirs sont bons.

jeudi 3 septembre 2009

Pacifique

Cette nuit j'ai fait un drôle de rêve, j'ai rêvé que j'étais sur l'île de Clipperton dans le Pacifique. C'est au large des Etats-Unis. Là-bas il y avait une cahute en pierre avec un vieux loup-de-mer qui y vivait. On a parlé un peu et c'était un gros rustre. Par la fenêtre on pouvait voir un tas de palette en bois haut d'au moins 30m et un espèce d'embarquadaire.
J'ai ensuite fait le tour de la cahute et contre un mur il y avait une pile de magazine avec des photos de Unnur Birna (miss Islande 2005) dedans. J'ai donc essayé de toutes les récupérer en faisant des photos ou en déchirant les pages mais au moment où j'avais presque tout, hop ! j'ai glissé vers une autre strate de rêves.....

mardi 30 juin 2009

þrír / kaffibarinn / Ég tala ekki íslensku

"Je ne parle pas islandais" je l'ai dit assez souvent ces derniers temps, preuve que je n'ai pas trop l'air d'un touriste et preuve aussi qu'il ne m'aura fallu que 2 semaines pour perdre tout mon bronzage.

La lumière hum hum, pas rose du tout la lumière, blanche et pâle je dirais.
C'est une espèce de lumière d'Octobre quand il fait beau, on a l'impression que le froid va débouler d'un coup, que c'est juste un répis que la nature nous donne. Le boss ici, ça reste l'hiver même l'été.
La nuit, c'est une espèce de lumière cotonneuse, juste une boîte à brume plus ou moins refermé.
Ce n'est ni la nuit, ni le jour, ni le crépuscule, ni l'aurore. Peut-être y'a t'il un mot en islandais pour qualifier cette 5 ème atmosphere ?

Et moi ? Moi Je virevolte, je tourne et je louvoie ,
je suis une abeille, je jette ma glace avec élégance et mon oeil cherche les cylindres de silicium.
Le tout dans une électro-dance complètement cerné par les poupées blondes aux visages de porcelaine habillée super fémininement.
Je suis Dieu à mon échelle -ou peut-être plutôt Odin- et les visages que j'ai immaginé on été créé ici. C'est une sensation étrangère. J'espère la garder.

En tout cas ce bar est super sympa ! (Et j'ai toujours beaucoup de mal à retenir les noms farfelus de mes collègues).

mardi 23 juin 2009

Tveir

C'est un trou perdu, certes très joli mais ça reste un trou perdu.
Je pensais qu'à Geysir il y aurait quelques maisons et une station service faisant office de bar et de centre ville, mais rien. Juste l'hôtel, une boutique de souvenirs et quelques rorbus dont le mien.

que voilà :

Il y a aussi des sources d'eau chaude un peu partout :

Attention à ne pas mettre la main c'est trèèèèèèès chaud.



Une chose amusante, j'ai été chargé par le resto de faire cuire du pain dans le sol.
C'est un pain special - Rúgbrauð - qu'il faut enterrer dans le sol à 50-70 cm de profondeur près d'une source chaude. Donc j'ai été avec ma pelle à faire des trous un peu partout pour trouver un "point chaud" comme les chercheurs d'or en Alaska.
Des touristes amusés de voir un cuistot avec des bottes pleines d'argile et une pelle sont donc venus me voir et j'ai fait une vraie visite guidée des sources chaudes alors qu'on m'avait expliqué où trouver des sources juste la veille.
Je me suis même fait prendre en photo tout boueux en train de mettre mon pain dans l'argile.

Pour des raisons que j'ai la femme d'expliquer ici, j'ai quitté mon travail de cuistot.
Pour être franc j'étais pas prêt à faire un travail relou (et quand je dis relou, c'est du relou pendant 13h par jour)pendant 3 mois dans la steppe.

Je suis donc partit dans la montagne pour méditer avant mon retour à Reykjavík.


Suivi par heuu 3h30 de bus dont 1h 30 de poireautage à une station service pour faire 120 km.
Heureusement je suis parti avec 3 tomes de "Death Note".

Maintenant je cherche du travail en ville, j'use mes chaussures en essayant d'éviter la pluie et je me suis rendu compte d'un problème majeur :
quand un islandais me donne une adresse, son nom ou son adresse mail par téléphone, eh ben je capte que dalle.
Ex : Melle Guðrún et son Netfang (mail) : gudshardar@machinchose.
^_^

dimanche 21 juin 2009

Einn

Je suis parti en emmenant des fringues d'été et des fringues d'hiver bien que maintenant je me dise que mes shorts vont surement rester bien au fond de la valise <_<.
Donc voilà j'ai eu 8 kilos de surpoid (28 kg de valise) avec 11 € pour chaque kilos supplémentaires à partir de 20.
Lundi je prends mon bus direction Geysir à la gare routière de Reykjavik.
La gare routière c'est un grand parking avec pleins de bus partout et aucune indication nulle part. J'ai demandé à 4 personnes différentes si le bus que je pensais être le mien allait bien à Geysir et j'ai eu 2 oui et 2 non
Comme ça.
Je monte finalement dans le bus sur un dernier "Jà Jà" et celui part dans les champs de lave.
Comme j'ai aucune idée de où sont les villes que je traverse je ne m'inquiète pas pendant 2h jusqu'à ce que je me dise que je suis sensé allé vers le nord et que le bus persiste vers le sud.
Du coup à une halte je demande au vieux chauffeur qui parle très mal anglais quand est-ce que je dois arriver et celui-ci me fait comprendre que j'aurai du descendre à Selfoss. Je l'adore pour ne m'avoir jamais prévenu de ce petit détail d'autant plus que je lui avait demandé 3 fois si on allait bien à Geysir.
Me voilà donc coincé à Skogar, un très bel endroit venteux avec une grande chute d'eau.
Après 10 minutes j'ai déballé ma valise et me suis mis en mode "hiver".
J'ai donc attendu une bonne partie de la journée avec ma valise de 28 kilos puis j'ai repris un bus dans l'autre sens (que j'ai repayé soit-dit en passant) et heureusement mon employeur a envoyé un des cuistots -Fannar le grand roux- me chercher à Selfoss en voiture.




les chutes de Skogafoss (Skógá étant le nom de la rivière, signifiant forêt, et « foss » signifiant en islandais « la chute d'eau »)



la cabane où j'ai attendu ^^


on peut même voir ma valise....

dimanche 17 mai 2009

Eurovision

Hip hip hip ! Iceland reached the 2nd place yesterday with the beautiful Yohanna !

http://www.eurovision-fr.net/histoire/images_09/is003.jpghttp://forum.bjork.fr/style_emoticons/default/pompom.gif

These were my favourites :

1. Iceland

2. Estonia

3. Albania

4. Croatia

5. Portugal

6. Sweden

mercredi 13 mai 2009

Concert de Lily Allen à la Cigale - 5 Mai 2009

Sur le billet y'avait écrit "début du concert 19:30" et en fait celui-ci à commencé à 21h10 donc tout les gens qui avait attendu depuis 16h30 (dont moi) commençaient à sérieusement avoir une barbe. Première fois que j'attends aussi longtemps pour un concert.

La première partie, c'était 2 types qui venaient vraisemblablement de se réveiller 2 heures plutôt dans un caniveau, ils avaient un beau mac et pleins d'appareils sur lesquels ils ont du appuyer sur "play" pour passer 7-8 titres quelconques hormis M.I.A.
Du coup, comme c'était long et qu'ils rigolaient ensemble sans se préoccuper du public,
(genre on est des types trop cools et on vous emmerde) ils se sont fait conspuer à chaque fin de titre et sont sortis sur une huée générale.

Le public était donc bien chaud au moment de l'arrivée de Lily et là, flûte elle s'est coupée les cheveux !
Moi je kiffais bien sa frange.
Je ne suis pas trop la presse pour les artistes que j'écoute, mais je crois que oui en effet, Lilly Allen est alcoolique, sur les 4 premières chansons on entendait à peine sa voix, elle chantait faux, elle tremblait, et elle a enchainé ses chansons sans s'arrêter, coupant même les fins de LDN et Everyone's at it . On se serait cru sur M6 dans l'alternative.
Lily a quand même fait une pose le temps de réclamer une bouteille de vin blanc (que le type à côté de moi à gardé en souvenir) et de s'allumer quelques cigarettes. Je suis content de cette petite réminiscence "rock 'n roll".

Heureusement on finit sur un bon "fuck you" avec tout le public faisant des doigts sauf moi car ça me gêne -du coup je ne lève que l'index-
Les 3 chansons du encore ont été géniale, Lily se lachant, chantant enfin correctement et "occupant l'espace" comme dirait Kamel Ouali. A ce moment là y'a eu un peu de feeling entre l'artiste et le public.
Pleins de nouveautés niveau instru avec des riffs à la guitare de fou sur "womanizer" et pleins de sons électroniques sur "the fear", là ça valait le coup.
Y'a aussi eu un interlude tout à fait agréable avec le sample "day 'n nite" de Kid Cudi

Au total 1h10 de concert, très couros donc, et un encore avec du vrai lily allen comme on l'aime, dommage que ça n'ait été que sur 3 chansons....

Set list :

Everyone's At It
I Could Say
Never Gonna Happen
Oh My God/Everything's Just Wonderful
Him
Who'd Have Known
LDN
Back to the Start
He Wasn't There
Littlest Things
Chinese
22
Not Fair
Fuck You
------------------
Smile
The Fear
Womanizer






Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

jeudi 30 avril 2009

Un peu de musique

j'ai du écouter cette chanson 11-12 fois et je m'en lasse toujours pas.

lundi 27 avril 2009

du bon mix

Avis à tous les amateurs, suite à un petit jeu de compiles sur le forum de björk, j'ai fait une petite compo pour une soirée bouncy dispo sur deezer.

mercredi 22 avril 2009

De Peer en Peer

Imaginons que je veuille télécharger un gros navet.

(je le télécharge parce que après m'être fait avoir plusieurs fois, je ne mettrai plus 9€ dans une daube au cinéma).

Pan ! je suis repéré -on va dire que oui même si en réalité j'ai plus de chances de me marier avec Kirsten Dunst- Hadopi envoie un premier mail :


Je me sens l'âme d'un flibustier des temps moderne, je continue, je reçois un recommandé :


Evidemment si c'est écrit Hadopi dessus, je ne risque pas de le signer ce recommandé (pas vu, pas pris) mais là c'est pour l'exemple.
Rien à foutre je continue.


Dans un délai de 45 à 60 jours, ma connexion internet sera coupée, et ce pour une période de 2 mois à un an. C'est la "riposte graduée".

Et si en fait c'est mon voisin de 13 ans qui a craqué ma clef WEP et qui squatte ma connexion jour et nuit, eh ben je l'ai dans l'os car c'est un peu trop technique pour les parlementaires et difficilement prouvable devant un juge...

samedi 7 mars 2009

Le jeu de la pochette

humeur : dj

musique : Kevin Rudolf - Let it Rock

Sur le forum de björk quelqu'un a posté cette idée de jeu qui circulait déjà sur facebook depuis quelques temps :

A quoi ressemblerait votre pochette d'album si vous étiez dans un groupe ?
Suivez les instructions ci-dessous...

Voici les règles :

1 - va sur Wikipédia. Tape "random" ou clique-ici
Le premier article qui sort est le nom de ton groupe.

2 - Va sur la page des citations et tape "random quotations" ou clique-ici
Les derniers mots de la dernière citation de la page sont le titre de votre premier album

3 - Va sur Flickr et clique sur "explore the last seven days" ou clique-ici
La 3ème image, quelle qu'elle soit, sera la pochette de ton album.

4 - utilise Photoshop, Paint ou autre pour associer ces 3 éléments.

Donc voilà, j'ai joué à ce petit jeu et voici ce que ça a donné.....

Photobucket

c'est une sorte de "cadavre exquis" mais avec des photo. Je suis assez content de mes flammes ;D mais surtout je trouve ça marrant qu'au final il y ait une relation entre la moto qui fonce, qui se lève, le dynamisme qui s'en dégage, avec la citation "enthusiasm is the great hill climber" = l'enthousiasme fait gravir des montagnes.

D'autres on eu des photos plus oniriques (qui font, il est vrai, plus photo de pochettes d'album).