mercredi 8 décembre 2010

Voyage en Suède : Den Stenåsabadets campings vackra svenska

Extrait du carnet de bord "Voyage en Scandinavie"

Nous étions à Stenåsa, sur l'ile d'Õland (c'est une ile à l'Est de Kalmar dans le sud de la Suède).

Dans « Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède » de Selma Lagerlöf, la légende dit que l’île était autrefois un papillon géant dont il ne resterait plus aujourd’hui que le corps étendu sur la mer.

Il y avait deux groupes : Joël et moi étions sur la plage et Thomas et Kevin allaient à la pêche aux infos dans une supérette-librairie.

Quelques temps après, les mecs ont débarqué sur la plage en nous disant :

- "eh les gars, veneeezzzz voir à la supérette".

Moi j'étais bien sur la plage et surtout je n’avais pas envie d'aller dans la supérette. On avait trop fait les magasins ces derniers temps.

- "arfff, fait chier"
- "nan mais allez vient j'te promet ça vaut le coup"

là je soupçonne un putain de piège, surtout que les mecs ont l'air tout excités, ils sont vraiment bizarres -les deux en même temps en plus-….

-"qu'est-ce qu'il y a ?"
-"allezzzzzzz vient !"

bon, je me lève, mais à contre cœur. Avant de pousser la porte, Thomas me dit avec un grand sourire et des étoiles dans les yeux : " on vient de voir la plus belle fille de Suède, la plus belle fille de notre voyage, elle est magnifique, j'te jure".

Me tournant vers Kevin : "tropppp bbbellle !" Il sautille sur place.

Ça y est, je sens trop le coup foireux des gars, ce comportement est trop exagéré pour être honnête et j'imagine direct une vieille bique ou un vieux tonneau, voir un grand moustachu.

- "Un niveau A ?"
-" uffff mieux que ça, j'te jure c'est extraordinaire"

Comme dans les jeux vidéos où les cartes à collectionner, les filles sont de manière objectives classées selon leur rareté dans les catégories suivantes : D, C, B, A, S, SS.
Il faut savoir que B c'est déjà suffisant pour moi, que c'est une bonne note et que A correspond aux 4 filles les plus canons de l'amphi.
S existe à la télé.
SS n'existe pas.

J'entre plein d'appréhension par rapport à ce que je vais découvrir.
Je sèche littéralement sur le palier.
Je me rapproche de la caisse, Thomas sort sa carte routière et pose une question.
Je me demande comment il fait, moi je suis incapable d’émettre un seul son et tous les fusibles des compartiments de mon cerveau sautent un à un.

Elle n’est pas seulement sublime de la tête au pied, elle est mirifique. Le charme féminin à l’état pur, une aura de douceur et de gentillesse qui vous enlace tendrement et le rayonnement d’une déesse descendue de l’Olympe.
Elle n’a pas besoin de former un sourire avec sa bouche pour qu’on ait l’impression qu’elle nous sourit.
Attention elle va parler.
Évidemment sa voix était merveilleuse, un son que vous voudriez garder et entendre pour toujours. Je pourrais mourir sur une phrase de cette voix comme le font les héros dans les films dramatiques.
Elle bouge le doigt sur la carte de Thomas, en longeant la côte de l'île.
Je regarde sa main qui est douce, gracile, légère, tout en essayant d’enregistrer sa voix.
Elle parlait mais je ne l’écoutais pas, je ne pouvais que l’entendre car l’admirer était déjà trop prenant pour mon cerveau.
Comme toutes les bonnes choses ont une fin et que la belle allait finir par s’apercevoir qu’elle parlait à des zombies, on a dit « thank you very much, tack mycket », y’a eu un blanc, elle nous a souris, et puis on est sortis.

Thomas : « Une fille comme ça, si elle se déshabille devant toi, tu fais une syncope ».
Moi il fallait que je m’asseye et c’est ce que j’ai fait. Je me suis assis sur une grosse pierre rouge. Il fallait que je digère tout ça.
On a rigolé en pensant à Naruto, du sang qui nous jailli du nez avant que l’on tombe dans les pommes.
Joël : « bah dis donc »
Kevin : « woufff.. »

On avait tous les quatre des goûts très différents en matière de filles, en temps normal on ne risquait vraiment pas de se marcher sur les pieds mais avec Elle c’était différent, nous étions tous unis sous la même bannière, celle d’Emma la fille viking-libraire.

camping de Stenåsa


la supérette