dimanche 31 août 2008

Perturbations

Ce vieux coucou de la Spannair grinçait de partout comme une vieille armoire, en plus il y avait encore des cendriers dans les accoudoirs et d'aussi loin que je me souvienne, il est interdit de fumer dans les avions. J'ai 25 ans et cet avion devait donc en avoir autant que moi si ce n'est plus.

Bref, j'étais aux toilettes et là y'a le panneau "return to cabin" qui s'allume. Bon bah... je termine hein. Je vais pour me laver les mains et là l'avion commence à trembler de partout comme un panier à salade. Puis il tangue de droite à gauche.De droite à gauche ça va car je peux toujours me retenir avec mes pieds, deplus la cabine est exigue et je peux très vite me plaquer contre le mur si besoin est. Sauf que d'un coup d'un seul l'avion a arrêté de tanguer de gauche à droite mais est tombé de haut en bas. Donc n'ayant rien pour me retenir j'ai décollé comme Charlie dans Lost et je suis retombé comme une merde sur le lavabo, foutant de l'eau partout. L'avion secouait dans tout les sens et j'étais un genou à terre un peu sonné en train de chercher le loquet d'une seule main, me tenant de l'autre. Quand j'ai ouvert la porte, l'hôtesse derrière m'a attrappé le bras en disant "sentese aquì" = "assied-toi là" en désignant la première rangée de sièges de l'appareil à 30cm de moi. J'ai vu Martin plus loin dont le plateau repas avait volé un peu partout autour de lui.

Je me suis assis et j'ai bouclé ma ceinture tant bien que mal et quand il y a eu un nouveau trou d'air j'ai saisi l'accoudoir pour me tenir mais il n'était pas fixe alors il s'est levé en même temps que mon bras. Par la fenêtre j'ai vu les côtes de Mallorque toutes proches, on atterrissait juste en plein orage. Quand j'étais petit j'aimais assez quand ça secouait en avion, maintenant j'aime beaucoup moins. Les émotions que l'on ressent se renforcent, se multiplient et s'affinent quand on vieillit mais ça n'a pas que des bons côtés.

2 commentaires :

Legaminbizarre a dit…

putain, j'aurais pas aimé etre à ta place.
tu t'es dit quoi dans ta tête alors? t'as fais une prière ou tu te disais que tout ce finirais bien?

Pierre aka 'fraise magique' a dit…

eh bien en fait, j'ai toujours pensé que mourir lors d'un crash d'avion devait être rapide, indolore et très spéctaculaire, m'enfin là j'avais surtout envie de profiter de ma semaine de vacances au bord de la mer bien chaude. Alors je suis redevenu un enfant insouciant dans ma tête pour pas laisser la peur y entrer et j'ai lu un article sur Johnny Depp dans le magazine de l'avion.
J'ai aussi pensé aux prochaines conneries que l'on pourrait faire avec mon frère^^